Archive for octobre 2010

je ne sais pas pourquoi

j’écris des choses que personne ne lit. Erreur, je sais pourquoi je les écris. Pourquoi les donner à lire ? je ne sais pas pourquoi je les donne à lire puisque personne ne les lit. Si je ne les donnais pas à lire, le résultat serait identique. Autant, alors, fermer ce blog.
Je sais pourquoi j’écris des choses que personne ne lit : c’est pour avoir un blog et lire des choses que j’écris et que personne d’autre que moi ne lit.

……

 

Pour un poème nu
et pour la voix perdue

Pour un sourire nu
et pour le mot perdu

Pour une musique nue
et pour l’instant perdu

Je me suis tue

.

Publicités

Faire du neuf avec du vieux…

Tombée par hasard sur une blague « Fin du monde », j’ai eu la curiosité d’en savoir plus. L’ami g**gle est beaucoup moins généreux qu’il y a quelques années, on s’y ennuie vite, on n’y retrouve pas ses bonnes pages et les découvertes sont devenues rares. Et même sur la fin du monde, le sujet est vite enterré. C’est sans doute la fin d’un monde.
Mais j’ai le rire facile, parfois.

Sur le sujet : Dieu convoque des hommes pour leur annoncer la fin du monde, on va comparer les copies.

1.2007. Dieu convoque Bush, Poutine et Chirac et leur dit :
« J’en ai marre, vous avez foutu le bordel sur la planète : la guerre au Liban, en Irak, en Afghanistan, en Tchétchénie, au Soudan. Vous êtes des incapables, ça ne peut pas durer comme ça. Dans deux mois, ce sera la fin du monde ».

Bush retourne à Washington, convoque le Congrès et déclare:
 » J’ai deux nouvelles une bonne et une mauvaise : La bonne, c’est que j’ai rencontré Dieu, il existe bien comme on l’a toujours pensé. La mauvaise : c’est que dans deux mois c’est la fin du monde. »

Poutine rentre à Moscou, convoque son gouvernement et déclare: « J’ai deux nouvelles, une bonne et une mauvaise: La bonne, c’est que contrairement à ce que l’on a voulu nous faire croire pendant longtemps, Dieu existe, je l’ai rencontré. La mauvaise c’est que ce sera la fin du monde dans deux mois. »

Chirac de retour a Paris convoque la télévision et déclare :
« J’ai deux bonnes nouvelles: La première c’est que la France est bien un grand pays comme nous le pensions tous, Dieu m’a convoqué avec Bush et Poutine et j’étais le seul chef d’État européen à participer à cette réunion. La seconde c’est que Sarkozy ne sera jamais président de la République. »

2. 2010. Dieu en a ras le bol de l’humanité, de ses péchés, de ses vanités et des politiciens. Il décide de mettre fin à l’expérience. Il réunit tous les chefs d’États et leur annonce qu’il détruira la race humaine dans 24 heures.
– Je vous laisse le soin de l’annoncer vous-même à vos peuples respectifs !

Le premier à parler est Barack Obama :
– Peuple bien-aimé, j’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle pour vous. La bonne est que Dieu existe.
Il m’a parlé. Mais nous le savions déjà. La mauvaise nouvelle, c’est que cette grande nation, notre grand rêve, n’existera plus dans 24 heures. Ceci est la volonté de Dieu.

Fidel Castro a réuni tous les Cubains et dit :
– Compatriotes, peuple cubain, j’ai deux mauvaises nouvelles. La première est que Dieu existe, il s’est adressé à moi. Oui, je l’ai vu. La deuxième mauvaise nouvelle c’est que cette merveilleuse révolution pour laquelle nous nous sommes battus sera finie. C’est la volonté de Dieu.

Nicolas Sarkosy intervient au 20h de TF1 :
– Aujourd’hui est un jour très spécial pour nous tous. Pourquoi ? Je vais vous le dire. J’ai deux bonnes nouvelles à vous annoncer. La première est que je suis le messager choisi de Dieu, car il m’a parlé en personne. La seconde bonne nouvelle, c’est que dans les 24 heures, oui vous avez bien entendu, dans 24 heures, le problème du chômage sera résolu, la crise financière sera résolue, il n’y aura plus de problème des retraites, plus de hausses d’impôts. Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. Les promesses seront tenues !

Ah ! Chirac… m’étonnera toujours.

Parole

 

« Quand trouverai-je de nouveau l’apparition d’un Bouddha, la foi, la condition humaine, l’aptitude à la pratique du bien, toutes choses si difficiles à obtenir ? » (IV-15)

« Pour la caravane des êtres qui suit la route de la vie, affamée de bonheur, voici préparé le banquet du bonheur, où tous les arrivants pourront se rassasier. » (III-33)

La Marche vers l’Eveil
Shantideva
Editions Padmakara


N.B. Ce 29 octobre 2010, le calendrier bouddhiste tibétain commémore la descente du Bouddha sur terre, après un séjour de 3 mois dans le ciel Toushita, pour enseigner le Dharma à sa mère et aux dieux de ce ciel.


 

.

Fable rustique

La tortue ayant rampé tout l’été
arriva au bout du pré.
Déjà l’automne faseyait dans les haies
où les lapins fuyaient les chasseurs embusqués,
lorsque Dame Tortue, fort essoufflée,
avisa l’un ou l’autre de ces Tartarins de civet.
« Tire-toi, lui dit l’homme, ou je tire ! »
Dame Tortue considéra longtemps un de ses ongles
aussi vert, à présent, que l’herbe de la jongle,
Puis elle soupira.
«  Je ne peux pas, dit-elle, car je suis arrivée
au bout du pré. Où irais-je, et comment avancer
avec ces plaies ? Mais vous êtes, Chasseur,
éclatant de santé et d’une humeur sans peur.
Pourquoi tenir ici quand si vaste est le monde ? »
A ces mots le chasseur épaula
et cria :
« Ta faconde,
m’ouvre les yeux, Tortue.
A quoi sert d’espérer un lapin impromptu
quand, sous ma chevrotine,
apparaît l’héroïne
d’une soupe bien connue ?  »
L’homme tira, ce loustic.

Tirons-nous donc sans hic,
ô truculent public,
de cette fable balistique :

car il est l’heure, à vue de nez,
de souper
sans tuer, s’il vous plaît.

.

Une histoire de fleurs





.

Bonheur du jour

J’ignorais jusqu’il y a quelques secondes ce qu’était un Bonheur-du-jour.
Heureusement, l’ami Wikichose, jamais en panne, me renseigne :
« Le bonheur-du-jour est un meuble destiné à l’écriture et plus spécialement aux dames. Il peut remplir des fonctions différentes selon l’endroit où on le place : bureau et secrétaire dans le salon, chiffonnière ou coiffeuse dans la chambre ou meuble d’exposition. Il apparaît au XVIIIe siècle pendant la période Transition, époque où de nombreux meubles sont créés pour remplir une fonction spécifique. »
En fait, mon bonheur du jour est une chanson triste interprétée par Diana Krall : « Boulevard of Broken Dreams »,


que cette photo pourrait bien illustrer. La tristesse a parfois ses couleurs vives, semble-t-il. N’est-ce pas étrange ?

I walk a lonely road
The only one that I have ever known
Don’t know where it goes
But it’s home to me and I walk alone
I walk this empty street
On the boulevard of broken dreams
Where the city sleeps
And I’m the only one and I walk alone

Je marche sur une route en solitaire
La seule que j’ai jamais connue
Je ne sais pas où elle mène
Mais c’est chez moi et je marche seul
Je marche dans cette rue déserte
Sur le Boulevard des rêves brisés
Où la ville dort
Et je suis le seul et je marche tout seul

(texte anglais) (texte français)

.

Mardi en avance

Un bel oiseau pour consoler les yeux, et tant pis s’il vient d’ailleurs…

… et s’il regarde en arrière : attend-il qu’un ami le rattrape ?

.