.


.

Ceci n’est pas un joli conte de Noël mais pour moi un essai de parler autrement des choses  et des gens et en même temps un exercice d’écriture. Le « conte du tout petit, petit, petit fantôme » n’était pas  tout à fait autre chose. Il me semble que l’écriture est comme un vêtement que l’on adapte au projet sans tenir compte des modes ni des règles, en oubliant les maîtres auprès desquels on a appris et en n’écoutant que l’urgence – car il faut bien reconnaître que, quoi qu’on ait à dire, la façon de l’écrire relève du moment et d’aucune autre règle, même pas forcément ni toujours de celles qu’on avait choisies.

.

Le conte de la fillette aux allumettes
.

1. Lui

Il était une fois
Qu’est-ce que tu crois
Avec tes allumettes
On t’a pas dit fillette
Joue pas avec le feu
C’est dangereux
Reste pas
Plantée là
Sous le sapin plastique
Balafré d’électrique
La rue c’est dangereux
Déjà il pleut
Ces néons des soleils
Tu crois au père Noël
Avec tes allumettes
On t’a pas dit fillette
Que le trottoir
Fait dépotoir
Aux ivrogneux
Aux gueux
Et que les rats te guettent
Guettent tes allumetttes
Il était une fois
Qu’est-ce que tu crois
Reste pas
plantée là
Comme si tout le monde
Allait faire une ronde
Chanter Alleluiah
L’œil béat
Autour d’une fillettte
Qui gratte une allumette
Comme un petit soleil
Tu crois au Père Noël
Le monde est malheureux
Regarde il pleut
Reste pas
Dans ce froid
Regarde ils s’en vont tous
Et là tu tousses
Encore une allumette
C’est quoi ta chansonnette
Il était une fois
Qu’est-ce que tu crois
Il est bien tard
Le boulevard
Se vide
Livide
Sous les guirlandes de papier
Mouillé
Et les trottoirs
Sont noirs
Reste pas
Plantée là
La rue c’est dangereux
Et t’as même plus de feu
Comme un petit soleil
Pour croire au Père Noël
Me regarde pas comme ça
Il était une fois
On t’a pas dit fillette
Garde tes allumettes
Sous le sapin plastique
Balafré d’électrique
Faut pas rester le soir
Y a des rats de trottoirs
Qu’ont drôlement faim
D’un p’tit trottin
Allez j’te dis bonsoir
C’est mon bout de trottoir
Et mon bout de carton
Sous ce bout de néon
Tâche de courir vite
Et surtout je t’invite
A pas croire
Aux histoires
Qu’on raconte aux gamins
Rupins
Il était une fois
C’est quoi
Quand t’as même pas un toit
Par-dessus toi
V’la les rats
Sauve-toi
Sont pas des virtuels
Ces Pères Noël
Reste pas
Plantée là
Sous le sapin plastique
Balafré d’électrique
Tu joues avec un feu
Dangereux
Mais avant ça fillette
T’as pas une allumette ?

.

2. Elle

Qu’esse tu racontes
C’est quoi ton conte
T’es bien bavard
Sur ton trottoir
Moi j’aime le soir
Le noir
Mourir un peu
A petit feu
C’est quoi ton conte
Qu’esse tu racontes
Les rats derrière
C’est que des frères
On se tient chaud
Sans écot
Nos allumettes
Dans la tête
On boit on tête
On s’fait une fête
D’mourir un peu
A petit feu
Sang électrique
Goulot plastique
Not’Père Noël
C’est du réel
Sans frime
Sans millésime
C’est quoi ton conte
Qu’esse tu racontes
Sous ton néon
Bidon
T’es pas mon ange gardien
T’es rien
Tais-toi
T’es moi
T’es la misère
Notre mère
Et mes rats
C’est des rois
Qui crèchent dans la rue
Perdus
Sous l’étoile plastique
Du décor électrique
Ils aiment le soir
Le noir
Mourir un peu
A petit feu
Pétard
C’est quoi ton bazar
Tricard
Du désespoir
Viens on s’arrache
Marche
J’te tiens la main
J’te tiens
C’est quoi ton conte
Qu’esse tu racontes
Aie pas peur
Mon p’tit cœur
T’auras ton allumette
Après la fête
Quand mes rats auront bu
Repus
La mort prochaine
Dans leurs veines
Tu m’chant’ras ta chanson
Sous tes draps de carton
Décor
Sans ors
Public
Unique
Et je s’rai sans néon
Ni contrefaçon
Très mignon !

Publicités