.
.

.

Un jour, la Petite Fille Aux Cheveux de Neige rencontra le Monsieur au Visage Gris. Elle leva ses yeux sur lui, tant et tant que ses cheveux coulèrent de ses épaules comme avalanches de printemps.
– Tu ne souris jamais ? demanda-t-elle enfin.
– Pourquoi faudrait-il que je sourie ?
– Parce que le ciel est si clair que ce petit nuage, là, s’est assis tout en rond comme mon chat au soleil. Parce qu’il y a dans ces arbres des oiseaux si bavards qu’on ne s’entend plus marcher. Parce que les feux rouges sont verts, parce que cette vieille dame a un très joli chapeau, parce que ce garçon chantonne en marchant. Et tu ne souris pas !
– Quel jour est-on ? demanda le Monsieur au visage Gris.
– Jeudi.
– Voilà. Je souris seulement le vendredi. Reviens demain…
La Petite Fille Aux Cheveux de Neige revint le lendemain. Le Monsieur au Visage Gris était assis sur un banc juste à côté des feux rouges, sous les arbres. Il pleuvait à verse et l’eau coulait sur les joues et les mains, glacée comme ruisseaux de montagne. Sous son capuchon vert, la Petite Fille Aux Cheveux de Neige avait le nez mouillé et les lèvres violettes.
– Pourquoi souris-tu ? demanda-t-elle en grelottant.
– Parce que les gouttes de pluie sont si drôles quand elles éclatent sur le trottoir. Parce que le ciel est si bas que je pourrais le toucher en levant le bras. Parce que les essuie-glace s’agitent comme des fous sur les pare-brise, parce que cette dame court si vite à si petits pas, parce que tous les bancs sont vides et le jardin désert et que je me suis assis sous la pluie pour t’attendre.
– Tu dis ça uniquement parce que c’est vendredi, rétorqua la Petite Fille en fouillant de ses doigts glacés le petit sac – du même vert  que son capuchon – qu’elle avait apporté. Il y avait là du chocolat chaud et deux timbales, et peut-être bien d’autres trésors à découvrir un autre jour de la semaine…
Et qui n’a jamais bu un chocolat chaud sous la pluie, dans un jardin désert au milieu de la ville, ne saura jamais pourquoi, un certain vendredi, un Monsieur Au Visage Gris et une Petite Fille Aux Cheveux de Neige riaient aux éclats en serrant dans leurs mains un gobelet fumant.
.

Publicités