.
Je ne sais pas pourquoi je suis si fatiguée alors que je ne fais rien et que je dors tout mon saoul.
.


Besoin d’espace et d’embruns, de vagues mourant sur mes orteils et de sable dans mon maillot.
.

Je crois que c’est sur cette plage que j’ai, il y a quelques années, attrapé un fabuleux coup de soleil, et sans le moindre sable dans mon maillot 🙂.
.

Ici il a plu toute la journée, mais j’aime bien la pluie aussi. C’est pour ça que les automobilistes me laissent attendre au bord du trottoir, quand ils passent bien à l’abri dans leur somptueuse, douillette et étanche torpédo : je n’ai jamais l’air assez misérable, même avec les cheveux tout collés sur le nez et la pluie dégoulinant le long de mes bras jusque dans mes sacs à provision.
.

Publicités