.
Mais contrairement à Joachim, je préfère l’air marin. Tant pis pour la douceur angevine…
.

Publicités